Complètement givrés

19.02.2019

SOUS LE SIGNE DE L'EXTRÊME

 

Du Pôle Nord au Pôle Sud, cet article vous emmène fouler ces terres glacées au magnétisme extrême.

 

Embarquement, direction : les rêves d’une vie !

 

Loin des foules et de l’agitation du monde, il est des terres oubliées qui ont le don d’aimanter les voyageurs en quête de sensations toujours plus rares et insolites… Lotis au-delà des frontières ultimes des hémisphères de notre planète, les Pôles sont de ces lieux qui s’offrent (plus pour longtemps…) comme un ultime refuge à la civilisation moderne. De la pureté absolue du Grand Nord aux territoires extrêmes du Grand Sud, l’équipe de Charly souffle 4 idées de voyages à celles et ceux qui n’ont pas froid aux yeux.

 

Une expédition arctique dans le Spitzberg

 

Terre d’exploration nimbée de mystères, le Spitzberg frissonne encore du récit palpitant des explorateurs qui ont eu le privilège de s’aventurer en ces lieux. La plus grande île de l’archipel norvégien du Svalbard, lotie au-delà du Cap Nord abrite en effet un monde où les sens et l’esprit n’en finissent pas de perdre leurs repères.

Vous naviguez au-delà du 80ème parallèle, sentez la banquise craquer sous le passage du bateau, abordez des fjords profonds et vous enivrez de la lumière si particulière du Soleil de Minuit.

Restez attentifs, morses, phoques, baleines et renards arctiques sont là, tout autour de vous… Jusqu’à ce que l’ours polaire s’invite dans la partie et captive tous regards. Il est là, devant vous, arborant son imposante silhouette. La rencontre avec le Seigneur Blanc de l’Arctique ne laisse jamais de glace…

Un voyage « Inuit » au Groenland

 

La seule mention de son nom, Groenland, suffit à évoquer le silence des grands espaces arctiques rompu par le fracas retentissant des blocs de glace dans la mer. S’aventurer dans la plus grande île de l’Arctique (et du monde !) c’est renouer avec la nature grandiose, brute, sauvage et primitive des terres polaires inexplorées. Vous slalomez en kayak entre les icebergs XXL, tutoyez les baleines de la baie de Disko, randonnez le long du fjord d’Ilulissat et vous mesurez aux plus grands glaciers de l’hémisphère nord.

Lorsque le soleil estival joue les prolongations et que les monstres de glaces étincellent de 1000 reflets bleutés, dorés et irisés : gare aux frissons. Si l’envie, enfin, vous vient de briser la glace, la culture ancestrale des communautés Inuits et leurs villages en bois aux couleurs chatoyantes sont là pour réchauffer l’atmosphère.

Une escale en Patagonie australe

 

Aux antipodes du Spitzberg et du Groenland, les sirènes de la mythique Ushuaia attirent irrésistiblement le voyageur épris de nature et d’aventure. Et oui, Nicolas Hulot ne s’y est pas trompé…

Aux confins de l’Amérique latine, la ville la plus australe au monde ouvre en effet une porte sublime vers la Terre de Feu (Tierra del Fuego) et ses paysages glaciaires qui voient la Cordillère des Andes plonger dans la mer. Comment ne pas être touché par la pureté de ses cimes enneigées, par l’immensité de ses glaciers et par la toute-puissance de la nature sauvage et volubile ?

A travers le labyrinthique Détroit de Magellan qui terrorisait les navigateurs européens d’antan, vous gagnez le Cap Horn, la Canal de Beagle et l’île Magdalena en saluant au passage pingouins, cormorans, goélands et éléphants mer. Dans ce lieu que l’on appelle « fin del mundo » (le bout du monde) vous êtes bien au « Sur del Sur » (le sud du sud) mais pas encore au bout du bout du monde…

​​Une croisière d’exploration au-delà du cercle polaire Antarctique

 

Au départ d’Ushuaia, la Terre de Feu s’éloigne progressivement pour laisser place à un monde tel qu’il n’en existe nulle part ailleurs sur Terre… N’est-on pas ici sur le continent le plus isolé, le plus froid et le plus sec et de la planète ?

Grand comme 26 fois la France et recouvert de calotte glaciaire à près de 98%, ce territoire de tous les superlatifs, façonné par la mer et le vent, ne doit pourtant pas sa magie à ses seuls paysages, semblant échappés d’un magazine géographique imprimé sur papier… glacé ! Non, il y autre chose, un sentiment de complétude grisant, un « je ne sais quoi » qui émane en silence de ce paradis blanc et vous relie irrémédiablement aux profondeurs de votre être…

Guidés par les autochtones (otaries, manchots empereurs, orques, baleines à bosse et albatros..) vous naviguez dans le sillage du commandant Charcot à travers glaciers vêlants, icebergs et sommets déchiquetés plongeant à pic dans l’océan. Votre expédition en zone polaire vous mène du passage de Drake que vous survolez à la baie de Marguerite que vous explorez en zodiac…

Puis le tracé de la navigation franchit enfin la ligne mythique du cercle polaire Antarctique : 66°33 de latitude Sud. Seule une poignée de scientifiques et de voyageurs privilégiés s’aventure en ces lieux.

- D’UN EXTRÊME A L'AUTRE -

Un voyage « bipolaire » sur-mesure

 

L’attraction des Pôles est parfois si puissante que le voyageur ne sait où mettre le cap… Pour remédier à ce dilemme, l’équipe de Looking for Charly a conçu un voyage sur-mesure de 50 jours dédiée à une exploratrice aventurière et exigeante.

Du Spitzberg au cercle polaire en passant par le Groenland, l’Islande, la Patagonie et l’Antarctique, ce tour du monde polaire réalisé en deux parties (été/hiver) a inspiré cet article.

Astuce : Pour découvrir d'autres posts sur la même thématique, cliquer sur un des mots clés ci-dessous.

Facebook
Twitter
Please reload