Glamping au sommet

20.03.2019

UNE  EXPÉRIENCE DELUXE POUR SAVOURER LA VIE NOMADE

 

Alternative glamour au camping en plein air, le glamping plante désormais son camp de luxe au cœur du Ladakh… Une expérience pour savourer la vie nomade des explorateurs transhimalayens d’antan,

le confort en plus, la rudesse de l’Himalaya en moins…

 

A l’extrême nord de l’Inde, le Ladakh déploie des paysages époustouflants nimbés de mystères insondables et de drapeaux de prières dansant en osmose avec le vent. Posés au cœur des montagnes, deux camps nomades jouent de leurs charmes et de leurs différences pour faire vivre au voyageur une expérience ultime sur les sentiers inexplorés du toit du monde. En ces lieux, ou les repères spatio-temporels s’estompent, il n’est pas rare de se prendre pour un explorateur, un prince rajpute ou un riche lord anglais en quête d’aventures et de dépaysement. Lisez plutôt.

Le Ladakh ? Oui mais autrement

Imaginez…

Un matin, vous émergez en douceur d’un grand lit à baldaquin au confort soyeux quand quelque-chose attire irrémédiablement votre être au-delà des parois rabattables de votre tente couleur de sable. Le son d’un gong lointain ? Le chant sourd d’un mantra sacré ? Une onde mystérieuse ? Mieux que ça. Rendu sur votre terrasse privative en bois de teck, vous comprenez… Face à vous, le monastère de Thiksey, juché sur son éperon rocheux, rend grâce à la culture ancestrale du Ladakh et aux cimes himalayennes qui défient impassiblement le bleu cobalt du ciel.

La vue, spectaculaire vous saisit d’emblée d’émoi. Et ce n’est que le début du voyage…

 

La vallée de l’Indus en campement de luxe

 

Sur ces terres de l’ancienne route de la soie qui reliait le Cachemire à Kashgar, se cache un monde à part où l’expérience du voyage prend une autre dimension. Parcourant la haute vallée de l’Indus, perchées à 3500 mètres, le voyageur, étourdi par la pureté cristalline des paysages bascule dans un état de quasi apesanteur. Les journées s’écoulent entre explorations monastiques, randonnées pédestres, cérémonies bouddhiques, matchs de polo, rencontres villageoises et séances de rafting sur l’Indus…

 

Puis vient l’heure de succomber au repos. Votre cocon, perché sur les hauteurs du monde, s’ouvre alors à vous pour vous offrir son refuge à l’ADN chic et singulier. Variation subtile de mobilier d’époque, de boiseries raffinées, de touches coloniales et de charme britannique, le campement de luxe qui vous accueille prolonge le voyage au Ladakh… de l’intérieur.

Glamping dans la vallée de la Nubra

 

Votre itinérance transhimalayenne vous emmène toujours plus haut, flirter avec le Kardoung-la, un des plus hauts cols carrossables du monde, perché à 5359 mètres. Subjugué par l’âpreté minérale du décor, vous gagnez enfin la vallée de la Nubra, lovée entre les cimes déchiquetées et le ciel, comme figé dans l’éternité. Dans cette partie du Ladakh oasis verdoyantes, dunes de sable blanc et rivière limpide soulèvent les montagnes. Les journées oscillent entre découverte des villages, immersion monastique et contemplation himalayenne.

 

Puis vient l’heure d’explorer de nouveaux sommets depuis votre campement de luxe semi-éphémère. Déco à l’esprit Dandy, cuisine savoureuse, service majordome, salle de bains habillées de cuivre et couchers de soleil féeriques sur l’Himalaya… Tout ici obéit à la perfection de ces lieux rares dans lesquels on s’oublie pour mieux se retrouver. Voilà pourquoi les hommes n’ont jamais fini de rêver…

Y aller​​

Meilleure période : Entre juin et septembre

 

Nous contacter

Astuce : Pour découvrir d'autres posts sur la même thématique, cliquer sur un des mots clés ci-dessous.

Facebook
Twitter
Please reload