Shanga, la petite perle de Tanzanie

05.03.2017

 Le coup de coeur d’Héloise 

 

J’ai vécu quelques mois en Tanzanie, un pays magnifique. J’y ai découvert des montagnes et des volcans, de grands lacs et des animaux sauvages. Mais j’y ai surtout rencontré Saskia Rechsteiner, une femme formidable, généreuse, bourrée de talent. Une femme qui a eu la bonne idée de créer une entreprise sociale faisant travailler des personnes handicapées. Je l’ai croisé plusieurs fois dans les locaux de sa fondation. Une belle occasion pour moi d’échanger avec les travailleurs présents, de prendre un verre dans le café qu’elle avait ouvert à côté de la boutique et surtout de prendre toute la mesure de son action.  

 

Son idée ? Elle lui est venue en 2007. Pour Noël, cette hollandaise a fabriqué un collier avec des tissus locaux et quelques perles récupérées ici ou là. Succès immédiat.

 

Les commandes affluent. Saskia embauche alors une dame sourde qu’elle connait bien, puis une autre et encore une autre. Très vite devant la demande grandissante, la petite équipe s’installe dans une maison plus grande. La fondation Shanga est née. Aujourd’hui, la gamme s’est élargie et l’on peut venir y acheter toutes sortes d’objets en matériaux recyclés, verre, papiers, perles massaï, pots, casseroles… Moi j’ai adoré y passer du temps. J’y allais avec mes enfants qui s’éclataient et participaient à des ateliers. Ils ont fait des colliers, soufflé du verre et appris une belle leçon de vie. Cet endroit dégage beaucoup d’amour et mine de rien, emploie maintenant une cinquantaine de personnes handicapées. Chapeau Saskia !

 

Astuce : pour voir d'autres posts sur la même région, cliquez sur le nom du pays en sous-titre de l'article.

 

 

 

Facebook
Twitter
Please reload